September 28, 2018

March 21, 2018

Please reload

Posts Récents

— CHALON — Le Colisée

September 28, 2018

1/2
Please reload

Posts à l'affiche

— PARIS — Zénith

JE SUIS MUSIQUE, le magazine digital de la musique élégante et populaire, a assisté au concert de Slimane au Zenith de Paris. Pour FANSLIMANE, JSM souhaitait vous adresser ce petit mot, rien que pour vous, qui accompagne le lien pour lire cet article :
« Cher(e)s fans de Slimane, Comme vous avez raison d’aimer un artiste aussi généreux, aussi talentueux que lui. Son Solune Tour est une des belles suprises de l’année et à JSM, nous avons essayé d’y retranscrire sa lumière, celle que vous avez su capter depuis toujours, celle que Slimane dégage intensément même quand il est dans l’ombre de sa scène. Continuons d’aimer les artistes et de les porter haut, de les faire découvrir avec passion. C’est aussi notre mission à JE SUIS MUSIQUE. Nous sommes honorés de pouvoir partager notre article avec vous, n’hésitez pas à le partager aussi. Bonne lecture à vous et longue vie à FANSLIMANE. »

 

Gregg, JSM

Le grand jour est arrivé, nous sommes enfin le samedi 7 avril. J’ai une grosse pensée pour Slimane. Ce concert parmi tant d'autres doit être pour lui un grand moment à vivre. J’espère qu’il n'est pas trop nerveux, après la cigale et l’Olympia c'est quand même le Zénith de Paris ce soir pour lui. Encore un rêve qui se réalise.

16h30, je me prépare comme-ci j'avais un rencard en tête à tête, je me fais belle comme jamais, je me maquille alors que cela ne m'arrive que pour les grandes occasions. Bref, je suis une grande malade, comme-ci Slimane allait me remarquer à plus de 100 mètres de la scène et dans le noir ! Bien sûr que non mais pour ce concert je pense que nous devrions tous nous rendre beaux pour Slimane, il le mérite tant.

Je prends le métro, de voltaire à porte de pantin, le trajet pas si long habituellement  me paraît être une éternité. 19h je sors du métro, j'entends des personnes cherchaient le chemin du Zénith, je me fais un plaisir de les renseigner. Je ne suis même pas encore arrivée à la moitié du chemin que je vois l'immense queue. Je continue à avancer jusqu'à l'entrée du Zénith. D'habitude je déteste sortir ma carte d’invalidité mais la je peux dire que je suis ravie de l' avoir, elle me permet de rentrer sans faire la queue.

Dans la cour du Zénith je cherche les grandes affiches de Slimane, je n'en vois aucune, c'est tellement dommage. Mais bon c'est pas grave d'ici peu de temps je pourrai le revoir en chair et en os, c'est tellement mieux.

Voilà, j'y suis. Je suis rentrée. J'observe autour de moi. Je vois les stands à hot dog à 8euros. De l'autre côté je vois le stand de la boutique officielle de notre Slimane. La pauvre vendeuse n'a pas une minute à elle. Tout le monde sort sa CB, bonnets, tee-shirts, briquets, magnets, tout y passe. Jamais je n'aurai dépensé l'argent que je n'ai pas pour acheter des articles avec le nom d'un artiste dessus mais pour lui je le fais, résultat je repars avec un super sac noir avec la Lune et le Soleil dessus et une superbe écharpe grise, bien longue et toute douce. En même temps je disais pareil pour aller dans un concert, avant lui aucun artiste n'avait suffisamment touché mon cœur pour me donner l'envie d'acheter une place de concert. Pour lui, j'en ai acheté quatre (la Cigale, l'Olympia, le Zénith et encore l'Olympia en novembre prochain).

Assise place G122 au deuxième rang, j'observe le public. Tout le monde a le sourire. Les amis et les familles se retrouvent et s'embrassent. Ça me donne l'envie d'appeler ma maman qui n'a pas pu venir cette fois-ci. D'ailleurs je tiens à remercier Slimane car depuis son premier passage à The Voice, il a permis qu'on se rapproche toutes les deux, nous avons pu vivre ensemble des grands moments de sensibilité et d'émotions juste à l'entendre.

Je constate qu'il y a de tout dans la salle. Presque autant d'hommes, que de femmes, de tous les âges, des enfants, des adolescents. Nous sommes tous réunis pour lui, que c'est beau.

J'aperçois le papa de Slimane, puis sa maman, sa sœur, son cousin qui est le frère de mon grand ami Algérien qui n'a pas pu venir en France pour l'occasion. Je suis fan de cette famille, je vois qu'ils sont tous fiers d'être là. Ils s'enlacent tous, rigolent. Je suis admirative de voir le respect des plus jeunes pour la maman de Slimane. J'envoie tout de suite un message au cousin de Slimane pour lui dire que je vois son frère, il est tout content. Il me dit d'aller m'asseoir avec eux, je lui répond que je ne peux pas piquer la place de quelqu'un d'autre et en même temps par respect pour la famille je ne peux accepter même si j'en meurt d'envie.

Dans la fosse, je peux y voir ses musiciens qui cherchent sans doute des connaissances dans le public, voici maintenant Michael Miro qui vient saluer la famille de Slimane. La fille assise à côté de moi, en le voyant, se lève pour descendre dans la fosse pour aller l'embrasser, elle était toute émue et tremblante en revenant à sa place.

Il est presque 20h30, la lumière est toujours allumée, le public commence à appeler Slimane. La salle baisse son éclairage, la belle Lili Poe arrive sur scène pour faire la première partie du concert. Elle est toute émue de chanter devant nous tous dans cette si grande salle. Elle le mérite bien aussi.

21h15 environ, après un magnifique poème que Slimane nous a écrit et récité, une silhouette noire peut être aperçue sur la scène, le public commence à crier. J'aperçois juste devant moi deux personnes habillées avec une espèce de cape noire à capuche, elles tiennent chacune un long bâton lumineux et se dirigent vers la scène en traversant la fausse. Je suis un peu effrayée, je n'aime pas tout ce qui rappelle le côté obscur, mais je suis ravie car cela annonce le début du concert de notre Slimane.

La foule est en folie, la musique démarre et  le décor s'élimine. Slimane commence son show. Je sors mon appareil photo pour essayer de le voir de plus prêt.

Tout le monde danse, tout le monde chante. Toute sa famille est debout, ils sont tous à fond pour lui. J'adore voir ça.

Ahhh il commence à chanter "Désolé" ma préférée de l'album avec "l'Absence". Voilà je verse ma première larme. Cette chanson me fend le cœur, elle me parle tellement. Moi qui a tant besoin d'Amour mais qui le fuit comme la Peste jusqu'au jour où mon cœur reconnaîtra son âme sœur.

Puis "Au-delà" arrive. Je pourrais presque considérer cette chanson comme une sorte de prière. Elle a tellement de sens pour moi. Dieu le seul dont j'ai besoin dans ma vie et dans l'au-delà. J'aime ce rappel sur le fait qu'il est important mais surtout primordial d'agir ici-bas sur terre pour sauver nos âmes. Ce rappel pour dire que nous devons agir avec notre cœur et toujours en Amour en sachant laisser son égoïsme de côté. Il faut savoir voir ce qui est invisible mais qui fait vibrer tout notre être. Le plus important n'est pas la richesse ou le matériel mais les Emotions, le Partage et surtout l'Amour et le Respect. 

Slimane, en nous racontant une petite anedocte qu'il a eu avec son papa qui voulait aussi sa petite chanson, nous chante "Papa Héros". C'est drôle car son papa me fait tellement penser au miens par sa force et son courage. 

Puis moment émouvant quand il rend hommage à son ami Abdou parti trop tôt en chantant "Je veux être vieux".

Slimane demande ensuite, s'il y a des femmes dans la salle. Bien entendu nous crions toutes comme des dingues. Il nous dédie sa prochaine chanson "Luna", cet hymne pour nous donner à toute la force d'être des Femmes solides et guerrières dans ce monde de brut. Quand j'ai besoin de motivation je la mets à fond chez moi et je suis reboostée à bloc.

Puis vient le tour de "l'absence", celle-ci aussi m'a fait pleurer. La solitude celle qui m'accompagne le plus souvent, celle qui me ronge à l'intérieur. Je ne peux que comprendre ce que Slimane a voulu nous avouer avec cette chanson. J'aimerai pouvoir voyager dans le temps et pouvoir trouver Slimane l'Etre humain et non le chanteur pour pouvoir le serrer dans mes bras ou lui tendre la main quand cette putain d'absence le déchirait à l'intérieur.

Puis là, grande surprise pour tout le monde. Je déteste être au milieu de la foule, mais là je regrette de ne pas y avoir été. Slimane décide de nous chanter pour la deuxième fois "viens on s'aime" mais pour être plus proche de son public et lui donner tout l'amour qu'il a pour lui, il décide de traverser la foule dans la fosse en chantant. Je vois pleins de filles dévaler les marches des gradins pour se rendre dans cette fosse, je pense qu'elles n'ont jamais couru aussi vite lol. Tout le monde est à fond, ça chante fort, ça saute dans tous les sens, tous les bras sont levés, c'est de la folie est c'est que du bonheur !!! Tout le monde s'aime. Le Zénith vit un grand moment de kiff.

J'aimerai que ce concert ne finisse jamais. 

Ce que je retiens de ce concert, c’est déjà le spectacle avec toutes ces supers effets de lumières surtout quand Slimane a ouvert sa cape pour y laisser sortir des milliers de lumières étincelantes, c'était juste splendide et hypnotisant. Tout le public était subjugué et nous avons tous crié "Whaouuuu"!!

Les costumes même si ils m'ont un peu fait flipper par leur côté obscur étaient juste parfait pour exprimer cette dualité entre la lumière et l'ombre, entre le Soleil et la Lune.

On pouvait aussi se rendre compte que le budget était bien plus important pour ce Solune Tour. Cindy nous a fait découvrir sa jumelle danseuse, nous avons également rencontré un nouveau danseur et des nouveaux musiciens qui étaient justes super talentueux.

Mais ce que je retiens le plus, c'est que j’ai senti que Slimane s'est éclaté comme un p’ti fou. Il était à fond, il a pris son pied avec nous tous, avec les JAT dont Annabelle sa meilleure amie avec sa super pote Camille Lellouche qui était d’ailleurs magnifiquement maquillée pour l’occasion et avec les membres de son équipe.

Personnellement, j'ai quand même préféré l'expérience à l’Olympia où la salle est plus petite donc on pouvait plus ressentir l'émotion même si elle était présente au Zénith. En même temps, j’étais bien plus près de lui pour voir et ressentir toutes ces émotions ce soir-là.

Et bien entendu la voix et la puissance de Slimane étaient bien entendu au RDV pour faire vibrer nos cœurs et apaiser nos esprits comme lui seul sait si bien le faire.

Prochaine étape l’Olympia en novembre prochain, le compte à rebours est de nouveau en marche. 

Slimane on t'aime ! Merci de me donner envie de réaliser mes rêves dont un que j'aimerais partager avec toi. 

 

Johanne.

 

 

[ 📸& 🎬 voir l'Album ]

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Rechercher par Tags